Violences dans le canton de Saint-Calais : la gendarmerie communique

Le major Eric Huard, à la tête de la communauté de brigades de gendarmerie de Saint-Calais, fait le point sur la délinquance dans le canton de Saint-Calais.

25279-180925161750238-0-854x933Le major Eric Huard lors de sa prise de fonction il y a quelques mois. (©Le Petit Courrier – L’Echo de la Vallée du Loir)

Lors du congrès des maires et adjoints du canton de Saint-Calais lundi 24 septembre, le major Eric Huard, à la tête de la communauté de brigades de gendarmerie de Saint-Calais (COB) a pris la parole pour faire un point sur la délinquance sur le territoire.

Il a plus largement parlé des violences faites aux femmes, et aux hommes « car oui, malheureusement, cela existe aussi ».

« Alertez-nous le plus rapidement possible »

Le major a expliqué que les élus ont aussi un rôle à jouer.

Ceux qui ont connaissance de ce genre de phénomènes doivent nous en aviser le plus rapidement possible. Et également nous aider à trouver des solutions de relogement pour les victimes de violence. C’est un sujet assez sensible.

Il poursuit : « Vous me direz, pourquoi demander à la victime et non à l’auteur des faits de quitter le domicile ? La réponse est basique et assez simple à mon niveau… Si on laisse la victime dans sa maison, elle sera plus facilement retrouvée par l’auteur des violences que si on l’éloigne en lui trouvant un domicile extérieur. Ce n’est peut-être pas la seule réponse que l’on peut donner, mais pour le moment c’est la meilleure solution. »

Source :  Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.