Villeneuve-la-Garenne : La vérité sur l’accident entre le motard sans casque et les policiers

Sans-titre-3Capture Twitter

Dans la nuit de samedi à dimanche, des émeutes ont éclaté dans un quartier de Villeneuve-la-Garenne, en banlieue parisienne, suite à un accident impliquant la police et un jeune en motocross.

Nous en savons plus sur l’accident qui fait polémique depuis samedi soir. Alors que sur les vidéos qui tournent sur les réseaux sociaux, les pseudos reporters de terrain criaient à la bavure policière.

Capture d’écran 2020-04-20 à 21.42.09

La préfecture de police de Paris à diffusé un communiqué de presse. Les fait y sont relatés avec précisions.

Capture d’écran 2020-04-20 à 21.44.20

Le samedi 18 avril 2020 à 21h50, à l’angle de l’avenue de Verdun et de la rue Manet, les policiers des Hauts-de-Seine, se trouvant à l’arrêt au feu rouge, ont remarqué, après l’avoir croisé une première fois en sens opposé, l’arrivée, par l’arrière, d’un motocycliste non casqué, circulant à vive allure, sur une moto cross non homologuée.

Voulant procéder à son contrôle, l’équipage a ouvert la portière avant-droite. Le motard, manquant de renverser le chef de bord, a heurté ladite portière du véhicule de police pour finir sa course dans un poteau.

Présentant une plaie hémorragique à la jambe et une fracture ouverte du fémur, il a été pris en charge par les policiers sur place, qui lui ont immédiatement prodigué les premiers soins, puis par le service mobile d’urgence et de réanimation, et a été conduit en milieu hospitalier sans pronostic vital engagé.

Suite à cet accident, une cinquantaine d’individus s’est regroupée. Les policiers, et leurs renforts, ont dès lors été la cible de divers jets de projectiles avant que la situation ne redevienne calme aux environs de minuit.

Des médiateurs sont déployés par la commune de Villeneuve-la-Garenne dès aujourd’hui et le préfet des Hauts-de-Seine a mobilisé les délégués pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Une enquête a été confiée par le parquet de Nanterre à la Sûreté Territoriale des Hauts-de- Seine.

Source : Actu Pénitentiaire

Communiqué du  Syndicat indépendant des commissaires de police

Le Parquet de Nanterre a communiqué les premiers éléments concernant l’accident de Villeneuve-la-Garenne : le motard blessé à la jambe, âgé de 30 ans, a déjà été condamné à 14 reprises, notamment pour refus d’obtempérer, stupéfiants, harcèlement, extorsion, violences aggravées.

Le soir de l’accident (il circulait sans casque, à vive allure, sur une moto non-homologuée, et a tenté de doubler la voiture de police par la droite), il était sous contrôle judiciaire pour menaces de mort avec un hachoir.
Il a en outre été verbalisé à trois reprises depuis le début du confinement.
Une fois de plus les réseaux sociaux et les pseudo-journalistes se sont emballés sans prendre le soin de vérifier. On passe donc d’un petit ange mutilé gratuitement par la police à un multirécidiviste inconscient s’adonnant au rodéo urbain en plein confinement et qui s’est cassé la jambe…

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.