Villeneuve-d’Ascq: un nouveau visage à la communication de la Région de gendarmerie

Le chef d’escadron Jean-Philippe Teneur est le responsable de la cellule communication de la Région de gendarmerie, basée à la caserne Senepart de Villeneuve-d’Ascq. Un rôle essentiel au sein de cette institution.

<br />
Le chef d’escadron Jean-Philippe Teneur nouvel officier de communication de la Région de gendarmerie des Hauts-de-France.<br />

Le chef d’escadron Jean-Philippe Teneur nouvel officier de communication de la Région de gendarmerie des Hauts-de-France.

 

Depuis le 1er août, le chef d’escadron Jean-Philippe Teneur succède au chef d’escadron Frédéric Évrard nommé chef du groupement de gendarmerie départementale de l’Aube, à Troyes. Originaire de Saint-Omer, ce père de trois enfants, âgé de 42 ans, est très attaché à sa région. Il a pourtant connu des affectations dans des secteurs plus ensoleillés où il dit « avoir fait de belles rencontres professionnelles et humaines » (lire son parcours ci-dessous).

Mais rien à faire, son ADN nordiste l’a poussé irrémédiablement à rejoindre notre contrée septentrionale. Son parcours révèle une expérience pluridisciplinaire dans des secteurs géographiques à la sociologie très différente. C’est dire s’il s’est frotté à toutes sortes de délinquances, urbaines ou plus organisées comme dans le midi de la France. Une expérience qu’il saura mettre à profit dans ses nouvelles fonctions. Il sera l’interface entre les médias et la Région de gendarmerie.

Son urbanité et sa courtoisie devraient également constituer de sérieux atouts. Son rôle essentiel est de donner les informations, sans trahir évidemment le secret de l’enquête, et sans déborder sur le domaine particulier qu’est la communication du magistrat. « Il faut parfois rétablir certaines vérités car le vocabulaire est parfois inapproprié », souligne-t-il. Un moyen d’éviter les fausses informations en apportant les éléments concrets et vérifiés, gage de sérieux. C’est à lui et aux personnes de son service d’assurer aussi l’ordonnancement des rendez-vous, et la préparation des dossiers du commandant de région pour qu’il ait l’information utile lorsqu’il est en déplacement.

Enfin le troisième volet de son activité touche à la communication interne. De ce point de vue, il souhaite être « plus en phase avec l’idée de l’instantanéité ». C’est-à-dire qu’il souhaite apporter une information quasi quotidienne sur la vie et le fonctionnement de la région de gendarmerie.

Son parcours

1997 :École des sous-officiers de Châtellerault. Jean-Philippe Teneur est ensuite affecté dans une brigade de montage des Cévennes gardoises, poste qu’il occupera durant 3 ans.

2000 :Il rejoint la brigade de Sigean dans l’Hérault. Il y restera deux ans, le temps de préparer le concours des officiers à l’école de Melun qu’il rejoindra en 2003. Il est alors orienté dans le domaine de la sécurité publique dans la région Nord-Pas-de-Calais.

2005 :Nommé lieutenant, il rejoint la compagnie de Maubeuge jusqu’à sa dissolution en 2009.

2009 : Il est ensuite affecté au groupement de Nîmes où il est officier adjoint chargé de la police judiciaire.

2012 : Jean-Philippe Teneur devient commandant de la compagnie de Cambrai, comptant 158 gendarmes pour 116 communes.

2016 :Chef d’escadron, chargé de la communication auprès de la Région de gendarmerie des Hauts-de-France.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.