VIDÉO. Nantes : L’« affaire Steve » s’invite aux Rendez-vous de l’Erdre

b8350bb2f06f3cf41f14f81642e05871-video-nantes-l-affaire-steve-s-invite-aux-rendez-vous-de-l-erdre_0C’est dans l’après-midi que la compagnie Lubat et le collectif se sont rencontrés pour mettre au point cette intervention. | FRANCK DUBRAY / OUEST-FRANCE

Vendredi 30 août, pour l’un des principaux concerts de la soirée, des membres du collectif de soutien à Steve Maia Caniço ont pris le micro devant un public mitigé.

La nuit tombée, le jazz résonnait autour de la scène nautique. La compagnie Lubat de jazzcogne venait de terminer son ouverture quand un homme, caché derrière un masque à l’effigie du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, fait son apparition au micro.

Une parodie de discours politique, sous les sifflets et les applaudissements, déclamé sur un ton théâtral. En référence au décès de Steve Maia Caniço, disparu lors de la Fête de la musique, et à l’intervention controversée des forces de l’Ordre quai Wilson à Nantes, le comédien a simulé un mea culpa plein d’ironie du gouvernement. Un discours terminant sur un glaçant couvre-feu : « Bonne musique, et surtout, rentrez chez vous avant 2 h du matin… »

Puis un autre homme, cette fois à visage découvert, a invité les membres du public à venir découvrir la Maison du peuple, installée boulevard de Doulon à Nantes à l’initiative d’un groupe de Gilets jaunes. Des prises de paroles prévues lors d’une rencontre ayant eu lieu vendredi après-midi entre le collectif d’artistes et Bernard Lubat, connu pour ses engagements politiques, et qui ont reçu un accueil mitigé de la part du public, partagé entre applaudissements et huées.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.