Vaour. Devenir de la gendarmerie : Manuel Valls répond à J. Valax

Vaour. Devenir de la gendarmerie : Manuel Valls répond à J. Valax

Il y a quelques semaines (1), nous évoquions les menaces pesant sur la brigade de gendarmerie de Vaour dans le cadre du redéploiement des forces de sécurité vers des secteurs plus touchés par la délinquance. Les élus du canton de Vaour avaient dit leur opposition à ce projet. Le député Jacques Valax aussi. Il avait d’ailleurs écrit au ministre de l’Intérieur qui vient de lui répondre. «J’ai pris note des arguments invoqués en faveur du maintien de cette unité. La gendarmerie s’adapte régulièrement aux évolutions des bassins de vie et de délinquance afin d’améliorer son offre de sécurité. Dans cette perspective, elle est amenée à analyser la pertinence de la répartition de ses forces au sein de son dispositif territorial», écrit Manuel Valls. Le ministre confirme qu’ «une réflexion est en cours sur le département du Tarn. Pour autant, aucune décision n’a été prise à ce stade et tout développement éventuel donnera lieu à une concertation avec les élus concernés sous l’égide de la préfète du département».

 

La lettre du ministre satisfait Jacques Valax : «Sa réponse est claire, toute nouvelle décision passera nécessairement par une procédure de concertation avec l’ensemble des élus concernés sous l’égide de Madame la Préfète dont je connais la grande détermination pour permettre le maintien de la brigade de Vaour», indique le député de la 2e circonscription.

 

(1) Lire «La Dépêche» du 18 juin 2013.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *