Une voiture de gendarme brûle dans une caserne de Limoges

Une voiture de gendarme brûle dans une caserne de Limoges

Dans la nuit du 25 au 26 octobre dernier, la voiture d’« un chef de la caserne de gendarmerie des Tuilières à Limoges » a été incendiée.

 

C’est ainsi que les faits ont en tout cas été revendiqués sur plusieurs sites internet, dont celui d’Indy Media à Lille. « Nous avons commis cet acte de sabotage en solidarité avec les migrant(e)s de la lande de Calais. Cette semaine l’Etat français a déplacé de force et détruit les lieux de vies de milliers de personnes migrantes », explique le communiqué.

Les auteurs de ce « sabotage » menacent également les gendarmes de nouvelles actions. « Tant que vous détruirez leur maison, nous brûlerons vos voitures ! ».

Du côté du parquet de Limoges, une enquête a été ouverte. « Une voiture a bien pris feu sur un parking situé à proximité de la caserne », confirme-t-on.

Un incendie revendiqué

« Le lien entre le sort des migrants et l’attaque d’une voiture de gendarme semble assez fantaisiste. Les causes de l’incendie demandent à être vérifiées car aucun objet incendiaire n’a été retrouvé sur place. L’acte a très bien pu être visible de l’extérieur et revendiqué par la suite », explique le procureur de la République.

Depuis cet incident, aucun fait similaire n’a été constaté. La gendarmerie n’a pas souhaité s’exprimer sur cet événement.

Pierre Vignaud

Source : Le Populaire du Centre

Note de Profession Gendarme :

Encore un fois nous avons ici une information tronquée ou inexact afin de faire du chiffre…

L’art et la manière de présenter un fait divers pour faire du lecteur “Une voiture de gendarme brûle dans une caserne de Limoges” et plus loin nous lisons : « Une voiture a bien pris feu sur un parking situé à proximité de la caserne ».  

C’est en jouant à ce petit jeux de la désinformation que la presse perd toute crédibilité, n’est-ce pas monsieur Pierre Vignaud ???

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *