Une infirmière et trois gendarmes portent secours à un cycliste

Maintenu en vie par ses secouristes, le cycliste a ensuite été évacué par hélicoptère./ Photo GGD65
Maintenu en vie par ses secouristes, le cycliste a ensuite été évacué par hélicoptère./ Photo GGD65

Le groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées rapporte comment hier, de retour d’une opération judiciaire, une patrouille et une infirmière de passage ont porté secours à plusieurs cyclistes qui venaient de chuter sur une petite route de Sacoué, entre Nistos et Saint-Bertrand-de-Comminges.

« L’un d’eux était en arrêt cardio-respiratoire et une infirmière, arrivée juste après les faits, lui prodiguait déjà un massage cardiaque. Les trois gendarmes se relaieront ensuite avec l’infirmière auprès du blessé pour poursuivre la réanimation, en attendant l’arrivée du Samu et des sapeurs-pompiers. L’action conjointe de tous ces protagonistes a permis de réanimer sur place la victime, permettant son évacuation par hélicoptère vers le centre hospitalier de Toulouse. » Sans manquer de souhaiter « un prompt rétablissement à la victime », les gendarmes des Hautes-Pyrénées rappellent que si cette intervention a été couronnée de succès, c’est parce qu’« au sein de la gendarmerie nationale, tous les personnels sont formés à prodiguer les premiers gestes de secours. Ainsi, n’importe quel gendarme est en mesure de porter secours à toute personne en détresse, dans l’attente de l’arrivée des secours spécialisés et médicalisés ».

JEAN LUC COLLONGUES

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.