«Un réel besoin de moderniser la gendarmerie»

Gourdon (46) – Vœux

La nouvelle caserne permettra à la gendarmerie de travailler dans des locaux mieux adaptés.
La nouvelle caserne permettra à la gendarmerie de travailler dans des locaux mieux adaptés.
 

Lundi 12 janvier, de nombreux élus étaient présents à la caserne de Gourdon pour la cérémonie des vœux, montrant leur attachement à la gendarmerie. Le commandant de compagnie de la COB Christophe Massot a mis l’accent sur le changement de physionomie récent de la communauté de brigades de Gourdon.

«Ce changement s’inscrit dans un réel besoin de moderniser le service de la gendarmerie départementale, dans le Lot en général et sur l’arrondissement de Gourdon en particulier, a indiqué, également, le capitaine Jean-Philippe Fardel. L’idée est de rationaliser les moyens humains et matériels sur des espaces géographiques redéfinis.»

27 gendarmes pour 17 000 habitants

La brigade de proximité chef-lieu de Gourdon dispose d’un effectif de 12 militaires, celle de Cazals 9 militaires, celle de Payrac 6 militaires. Les effectifs des brigades de Salviac et de Saint-Germain-du-Bel-Air, aujourd’hui dissoutes, ont été répartis entre ces trois nouvelles composantes. Au total, 27 gendarmes sont affectés pour sécuriser 40 communes, soit 17 000 habitants dilués sur 700 km2.

Le bilan a été fait pour l’année 2014. La COB de Gourdon a subi une hausse comparable à celle du département pour la délinquance générale et la délinquance de proximité. Le nombre de cambriolages constatés s’est stabilisé. Il est à noter une baisse significative des cambriolages dans les locaux commerciaux.

Le taux d’élucidation est en hausse. Les gardes à vue ont augmenté : plus des trois-quarts des personnes gardées à vue sont des Lotois et deux tiers ont été placés en garde à vue pour des faits de violences crapuleuses ou intrafamiliale.

Les accidents de la circulation routière sont stables. En 2015, l’objectif des militaires de la COB sera d’être plus visibles et plus actifs dans leurs contrôles pour lutter contre les cambriolages, les comportements agressifs mais également pour réprimer les conduites sous alcool ou stupéfiants ainsi que les vitesses dangereuses.

Enfin, la livraison de la nouvelle caserne est aussi attendue avec des locaux plus adaptés.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.