Un partenariat entre gendarmerie et police municipale

Gilles Corno, président du syndicat de gendarmerie, et le lieutenant L'Ognonec, commandant de brigade, ont finalisé les modalités d'une collaboration optimisée.

Gilles Corno, président du syndicat de gendarmerie, et le lieutenant L’Ognonec, commandant de brigade, ont finalisé les modalités d’une collaboration optimisée. |

Le lieutenant Patrick L’Ognonec, commandant de la brigade de gendarmerie de Mordelles, et Gilles Corno, président du Syndicat intercommunal de gendarmerie de Mordelles, responsable des affaires de prévention sur la commune, viennent de finaliser les modalités pratiques d’une collaboration optimisée entre les services de gendarmerie et la police municipale.

Trois axes forts, en matière de prévention, s’affichent dans cette coopération des services. L’organisation de patrouilles mixtes, notamment en VTT, un mode de déplacement bien adapté au secteur périurbain, faisait partie des moyens annoncés. « Il restait à mettre en pratique cette volonté et c’est désormais chose faite, indique Gilles Corno. Ces patrouilles mixtes, gendarmerie-police municipale, ont vocation à faire de la prévention auprès des habitants, notamment en période de vacances scolaires. »

La deuxième annonce est que les habitants pourront toujours signaler leur départ en vacances (Opération tranquillité vacances) en gendarmerie mais aussi auprès de la police municipale.

« Avoir aussi une liaison constante entre les élus et la gendarmerie sur la physionomie de la ville est le troisième acte concret de notre action ». Une réunion a d’ailleurs eu lieu mardi soir entre élus du secteur pour rappeler les rôles réciproques.

La volonté de ces forces est d’être encore plus proches du public, pour prévenir les délits mais aussi les incivilités. « Ces actions de prévention permettront également une meilleure information des habitants sur les risques et une vigilance accrue lors des congés. Nous sommes dans la première phase d’une collaboration qui va monter en puissance. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.