Un octogénaire agressé et volé dans un cimetière au nord de Toulouse

Vendredi 20 juillet 2018, un octogénaire s’est fait agresser alors qu’il venait se recueillir au cimetière de Labastide-Saint-Sernin (Haute-Garonne). Il a été blessé.

cemetery-1674157_1920-854x565Un octogénaire s’est fait agresser dans un cimetière, à Labastide-Saint-Sernin (Haute-Garonne), vendredi 20 juillet 2018. (©Illustration Pixabay)

Il y a des lieux qu’on pourrait penser préservés de toute violence, et pourtant, même dans un cimetière, certains ne reculent devant rien pour un peu d’argent. Vendredi 20 juillet 2018, un octogénaire s’est fait agresser et voler son portefeuille à Labastide-Saint-Sernin (Haute-Garonne), rapporte La Dépêche.

Venu avec sa femme pour se recueillir

Alors que l’octogénaire était venu, aux alentours de dix heures du matin, pour se recueillir avec son épouse et arroser les fleurs, un homme encapuchonné surgit de nul part et le plaque au sol. Ce dernier subtilise ensuite le portefeuille de la victime pour un bien maigre butin : seulement 50 euros en liquide. Le tout devant les yeux effarés de son épouse. Le vieil homme a été blessé au poignet dans l’action.

LIRE AUSSI : Toulouse : trois individus écroués après une agression à la machette en centre-ville

Préméditation

Il ne s’agissait certainement pas d’un hasard puisque la compagne du voleur l’attendait, moteur allumé, à la sortie du cimetière. À se demander si le couple de malfrats n’étaient pas coutumiers de l’exercice. Grâce à la description donnée par l’octogénaire, ils ont pu être retrouvés.

LIRE AUSSI : Agression d’une femme près de Toulouse : la gendarmerie lance un appel à témoin

Comparution immédiate

Ils ont finalement été interpellés par les gendarmes de la compagnie de Toulouse Saint-Michel. Lors de leur garde à vue, l’homme de 38 ans et sa compagne âgée de 23 ans ont fini par reconnaître les faits : ils étaient déjà connus des services de gendarmerie pour des faits de vol à la roulotte et de cambriolage. Ils comparaîtront en comparution immédiate, lundi 6 août 2018, devant le parquet de Toulouse.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.