Un nouveau commandant à la gendarmerie aérienne

Le colonel Boughani et le capitaine Marie./ Photo DDM, Th. Bordas
Le colonel Boughani et le capitaine Marie./ Photo DDM, Th. Bordas
 

Dévoué, surdiplômé et passionné par les affaires judiciaires, le capitaine Hervé Marie n’est en effet pas là «par hasard», comme l’a noté son supérieur, le colonel Bettina Boughani. Hier matin, au siège de la gendarmerie des transports aériens (GTA), cet ancien de la section de recherche et du bureau antiterroriste a officiellement pris ses fonctions de commandant de compagnie de la gendarmerie des transports aériens de Toulouse. «C’est un nouveau challenge avec des missions palpitantes relevant de la lutte contre la radicalisation, le terrorisme ou encore des risques bactério-chimiques. Et avec l’aéronautique, Toulouse reste une cible privilégiée», souligne-t-il. Désormais, le nouveau «patron» est à la tête de 60 hommes et femmes, dont un peloton de surveillance et d’intervention, qui œuvrent toute l’année au respect des règles de sécurité sur pistes. Sans oublier les missions opérationnelles. «On n’est pas des gardes barrières ! C’est bien plus complexe que cela», conclut ce père de famille qui a, au passage, concédé un aveu. «Mon fils voulait une terre d’ovalie, je crois qu’il va être servi !»

G.J.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.