Un minibus scolaire au fossé

Plus de peur que de mal, mais tout de même. Avec huit enfants à bord de ce minibus qui a fait une sortie de route, on a frôlé le drame lundi matin du côté d’Alaincourt.

parmi-les-passagers-une-eleve-est-legerement-blessee-au-doigt-1526320685

Un minibus Jumper Citroën, de l’entreprise Taxi Bourgogne de Vauvillers, s’est retrouvé au fossé lundi vers 8 h 15 à la sortie du village d’Alaincourt, en direction Vauvillers. Le minibus venait de Jussey et Passavant, lorsque dans une ligne droite, sur la D50, le chauffeur âgé de 54 ans a perdu le contrôle de son véhicule. La gendarmerie doit déterminer les circonstances exactes de l’accident. Malaise ? Chaussée glissante ? L’enquête confiée aux gendarmes de la COB de Vauvillers, permettra d’éclaircir dans quelle condition s’est produit l’accident. Les dépistages effectués sur le chauffeur se sont révélés négatifs.

Le véhicule transportait à son bord huit élèves de la classe Ulis du pôle éducatif de Vauvillers. Les enfants étaient tous ceinturés.

Les pompiers de Polaincourt, Vauvillers, Saint-Loup-sur-Semouse, Luxeuil-les-Bains, plus l’état-major de Vesoul et le médecin-chef des pompiers, le lieutenant-colonel Dr  Jean-Pierre Castioni, soit 19 pompiers. Le capitaine Schevenement, de la compagnie de gendarmerie de Lure était aussi sur les lieux de l’accident.

Parmi les enfants présents dans le véhicule, deux d’entre eux ont été dirigés sur l’hôpital de Luxeuil, une fille âgée de 11 ans pour une coupure au doigt, et un garçon âgé de 10 ans pour une douleur au coude pour examen.

La gendarmerie a prévenu les parents et les enfants ont été accueillis à la salle des fêtes d’Alaincourt. Deux enfants de Passavant sont repartis avec les parents qui sont venus les chercher. Les six autres sont revenus avec les gendarmes au pôle éducatif vers 9 h 30. La psychologue, prévenue, a pris en charge les élèves à leur arrivée, jusqu’à l’arrivée des parents. Ils sont repartis à la maison.

Le chauffeur du bus a été transporté au centre hospitalier de Luxeuil.

Ce lundi après-midi, aucun des enfants se trouvant dans le bus lors de la sortie de route n’était à l’école.

2 Le nombre d’enfants, sur les 8 élèves que transportait le minibus, qui ont été emmenés à l’hôpital.

Source : L’Est Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.