Un Marnais condamné après du rififi à la gendarmerie

Un sexagénaire qui accuse un gendarme de l’avoir frappé à la brigade de Pontfaverger a été condamné pour outrage et rébellion.

Le journal du jour à partir de 1€

WEB3d

Pascal Baudry s’avance à la barre. Convoqué pour « outrage » et « rébellion », il dépareille avec les prévenus qu’on voit habituellement défiler pour ce type de délits, petites frappes multirécidivistes et autres buveurs invétérés. Veste, élégant, cheveux blancs, l’homme approche des 70 ans. Pas ramolli pour autant. Lui-même le reconnaît : « Je suis une grande gueule ! ». Ce qui lui a déjà valu quelques ennuis avec la justice : quatre petites mentions au casier traduisent une certaine insoumission envers l’autorité.

Lire la suite (article payant) : L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.