Un Landais convoqué à la gendarmerie de Peyrehorade pour une réquisition de chaises dans une banque à Paris

Une action de réquisition de chaise devant une agence BNP à Paris

Une action de réquisition de chaise devant une agence BNP à Paris – http://www.bizimugi.eu/

Un Landais convoqué ce jeudi à la gendarmerie de Peyrehorade. Jon Palais doit s’expliquer sur sa participation à une action de réquisition de chaises le 19 octobre dernier dans une agence BNP de Paris. Les altermondialistes voulaient ainsi dénoncer les banques pratiquant selon eux l’évasion fiscale.

Les gendarmes de Peyrehorade convoquent ce jeudi matin à 9h30 un militant altermondialiste landais, Jon Palais, pour une audition libre. Il se rendra à cette convocation.  Ce militant landais sera entendu sur sa participation à une action de réquisition de chaises dans une agence bancaire BNP à Paris le 19 octobre 2015.

Le Landais, âgé de 37 ans, résidant à Orist, avait agi à visage découvert, comme plusieurs autres militants altermondialiste dans cette agence bancaire. Une action non violente pour dénoncer l’évasion fiscale pratiquée selon Jon Palais par cette banque selon lui.

Trente neuf actions de réquisition de chaises ont été menées l’an dernier dans des banques pratiquant l’évasion fiscale selon les participants à ces actions : 243 fauteuils ont été réquisitionnés. La BNP a été la banque la plus ciblée car pour les militants en question, c’était la banque française ayant, à l’époque, le plus de filiales dans des paradis fiscaux.

Mille milliards d’euros d’évasion fiscale à l’échelle européenne

Le Landais Jon Palais parle d’actions de désobéissance civile qui ont une utilité sociale, politique. Elles mettent en lumière un problème par rapport auquel les citoyens se sentent impuissants, celui de l’évasion fiscale.

Le militant landais explique qu’il y a des banques qui aident les grandes entreprises, aux grandes fortunes à ne pas payer d’impôts en France et c’est de l’argent qui manquent pour le financement des services publics : 1000 milliards d’euros d’évasion fiscale à l’échelle européenne. Selon le Parlement européen, le manque à gagner fiscal s’élèverait à 2.000 euros par citoyen européen.

“J’attends de la Justice qu’elle s’attaque au vrai problème : celui de l’évasion fiscale”. — Jon Palais

“Réquisitionner des chaises dans les banques pour montrer que l’on est pas d’accord avec l’évasion fiscale, c’est un moyen d’action juste, proportionné” estime le Landais. “C’est un moyen qui ne s’attaque pas aux personnes, qui ne causent pas un préjudice important”.

Jon Palais estime que le fait que les citoyens trouvent des moyens originaux pour dénoncer les vrais problèmes, c’est plutôt sain en démocratie.

Jon Palais convoqué par les gendarmes pour une action de désobéissance civile  - Aucun(e)

“Il y a une part d’intimidation dans cette convocation”. — Jon Palais militant altermondialiste landais

Lire la suite : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *