Un jeune conducteur invite les gendarmes à la pousse

Dans “l’euphorie de sa vitesse”, il n’a pas vu le gyrophare

Un jeune conducteur invite les gendarmes à la pousse

C’est une situation plutôt cocasse qui s’est produite ce dimanche soir, vers 22 heures. Un jeune automobiliste de 20 ans a invité les gendarmes à la pousse à l’Étang-Salé. À bord de sa Seat Ibiza, il a fait des appels des phares à la Renault Mégane Break de la gendarmerie en accélérant jusqu’à 170 km/h. Le conducteur imprudent a été interpellé : il circulait sous l’emprise d’un état alcoolique (0,39 mg/l).

Le chauffard a déclaré aux gendarmes être un “adepte de la pousse”. Âgé de 20 ans, il était titulaire d’un permis probatoire. Mal lui a pris de “pousser” une Renault Megane Break sur la RN1 ! Enchaînant les appels de phares et les feux de détresse, il n’a pas hésité à réitérer ces signaux avec d’autres usagers… juste devant le dévhicule banalisé de la brigade.

Le véhicule a ensuite fortement accéléré, jusqu’à 170 km/h. Sans le poursuivre, les gendarmes ont relevé l’immatriculation de la Seat pour entreprendre des recherches à la première sortie. Le conducteur a été interpellé peu après, aux abords de la station Vito.

Soumis au dépistage de l’alcoolémie, il présente un taux proche du seuil délictuel, soit 0,39 mg/L. Pour se justifier, il a déclaré ne pas avoir vu le gyrophare bleu, tout à “l’euphorie de sa vitesse”. Il est maintenant poursuivi pour conduite sous l’emprise d’un état alcoolique et vitesse excessive. Le jeune Saint-Pierrois a pu rentrer chez lui, mais c’est son frère qui lui a repris le volant.

Source : IMAZ Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *