Un interlocuteur pour les familles à la gendarmerie

Les compagnies de gendarmerie de Dunkerque-Hoymille et Hazebrouck disposent désormais d’une intervenante sociale, Bérangère Sansen. En poste depuis la mi-décembre, à cheval entre les brigades de Wormhout et Hazebrouck, elle interviendra pour toute la zone gendarmerie de Flandre maritime et intérieure. Ce poste est cofinancé par l’État et le conseil départemental.

Bérangère Sansen fera le lien entre la gendarmerie et les situations sociales critques.

Bérangère Sansen fera le lien entre la gendarmerie et les situations sociales critques.

«  Bérangère Sansen vient compléter le maillage du territoire. Une structure identique existe déjà dans le sud du département et donne des résultats encourageants  », rappelle Patricia Sicard, pour le conseil départemental. Salariée de l’association CIDFF (Centre d’informations sur les droits des femmes et des familles), elle est mise à disposition de la gendarmerie afin d’aider et de conseiller les familles en situation de crise, évaluer les situations pour les orienter vers différentes structures, assurant ainsi le lien entre la gendarmerie et les services sociaux.

Le colonel Philippe Mirabaud, commandant le groupement Nord, et Éric Étienne, sous-préfet de Dunkerque, ont précisé, lundi, lors de l’installation officielle de Bérangère Sansen, que «  la délinquance est en baisse sur les deux compagnies. Par contre, les atteintes à la personne et les violences intra-familiales constituent un noyau dur. Cette urgentiste sociale constitue la meilleure réponse en termes de prévention  ».

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.