Un gendarme mobile se tue après une soirée entre amis

Rosières-près-Troyes- Emeric Gauran avait 23 ans. Dans la nuit de samedi à dimanche, ce jeune gendarme mobile a perdu la vie dans un effroyable accident de la route. Samedi, il participe comme d’autres de ses collègues et amis à une soirée organisée dans une salle de la caserne de gendarmerie de Rosières. Une fête d’anniversaire qui réunit ceux qui ont rarement l’occasion de poser leurs valises, ceux qui enchaînent les missions en France et partout ailleurs.

D’après les premiers éléments de l’enquête, Emeric quitte la soirée au milieu de la nuit et enfourche sa moto pour rejoindre une amie dans un bar du centre-ville de Troyes. Il est alors accompagné de l’un de ses collègues qui circule lui aussi à moto. Il est près de 3 h 30, lorsqu’ils décident de rejoindre l’escadron. À quelques mètres à peine de l’entrée de la caserne, le jeune homme perd le contrôle de son engin. Le choc effroyablement violent ne lui laisse aucune chance. Rapidement sur place, les sapeurs-pompiers sont relayés par une équipe d’urgentistes du centre hospitalier de Troyes. Tous vont tenter l’impossible pour le maintenir en vie. En vain. Les blessures et traumatismes sont trop lourds. Emeric meurt. Une disparition qui laisse l’ensemble des gendarmes sous le choc.

Les constatations et autres investigations ont été confiées aux fonctionnaires de police. Le témoignage du jeune homme qui accompagnait Emeric ainsi que les analyses toxicologiques devraient éclairer les enquêteurs sur les circonstances de ce drame.

Source : L’Est Eclair

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.