Un gendarme «en urgence absolue» après une chute de 10 mètres à la centrale de Chooz

d-20161130-GCG4UC 2016-11-30 11:52:23

Les faits se sont déroulés ce jeudi, vers 16 h 30, à la centrale nucléaire de Chooz. Un gendarme effectuait un exercice lorsqu’il a fait une chute d’une dizaine de mètres. L’homme de 35 ans serait passé à travers la verrière d’un toit. Gravement touché, il a été héliporté depuis Chooz vers l’hôpital de Liège, en Belgique, médicalisé et en situation « d’urgence absolue ». À l’heure où nous écrivions ces lignes, son pronostic vital était engagé.

La victime fait partie du PSPG (peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie), une unité chargée de protéger les installations nucléaires, dont les membres sont notamment formés à faire face à d’éventuelles menaces terroristes.

Une enquête interne prévue

Visiblement affecté, le colonel Mollard, à la tête du groupement de gendarmerie des Ardennes, a indiqué « qu’une enquête allait être confiée aux services internes de la Gendarmerie », pour éclaircir les circonstances dans lesquelles a eu lieu l’accident. « Nous sommes gendarmes, mais il s’agit d’un accident du travail », regrettait le colonel Mollard.

Source : L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.