Un gendarme du PGHM de Chamonix mortellement blessé lors d’un entraînement

Un sous-officier de Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Chamonix a été mortellement blessé, ce 24 avril, lors d’entraînement sur l’Aiguille d’Argentière, dans le massif du Mont-Blanc.

Selon les premiers éléments, ce maréchal des logis-chef de 35 ans a été victime de la chute d’une pierre alors qu’il était en train d’escalader une paroi. Gendarme depuis 2002, il avait rejoint le PGHM le 1er septembre 2007. Une cérémonie militaire sera organisée pour lui rendre hommage.

Le PGHM de Chamonix a été créé en 1958 dans le cadre de la Loi “Montagne” visant à organiser le secours en montagne suite au décès de deux jeunes alpinistes en décembre 1956. Cette unité effectue plusieurs centaines d’interventions par an, surtout dans le massif du Mont-Blanc.

En mars dernier, les gendarmes chamoniards avaient déjà été endeuillés par le décès de l’adjudant-chef Sébastien Thomas, victime d’une chute dans une crevasse lors d’un entraînement à ski. Ce sous-officier était alors affecté au Centre national d’instruction au ski et à l’alpinisme de la gendarmerie (CNISAG).

Source : Opex360

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *