Un gendarme a tiré cette nuit sur un homme forçant un barrage

001
Les gendarmes ne sont pas parvenus à interpeller l’individu./ Photo DDM archives
 

Tentant d’interpeller un chauffard ayant volé une voiture, un gendarme a tiré en sa direction, cette dans le Tarn-et-Garonne.

Il était près de 3 heures dans la nuit de lundi à mardi lorsque l’individu qui avait volé un véhicule sur Malause, a forcé un barrage mettant en péril la vie de l’un des militaires l’enjoignant de s’arrêter. L’un d’eux a tout juste eu le temps de sauter dans le fossé pour échapper au véhicule qui lui fonçait dessus. Le conducteur a réussi à prendre la fuite jusqu’à Pommevic, abandonnant le véhicule volé. Un autre véhicule volé à Valence-d’Agen par le même individu a, lui, été retrouvé incendié à Malause.

Quadrillant le secteur avec le soutien d’une équipe cynophile, les gendarmes ne sont pas parvenus à interpeller l’individu et ses éventuels complices. Les techniciens en identification criminelle (TIC) de Montauban passent depuis ce matin les différentes scènes de cette folle nuit au crible alors que les enquêteurs de la brigade de recherches (BR) de Castelsarrasin ont été saisis de cette affaire sensible.

Les gendarmes de la section de recherche (SR) ont, de leur côté, été chargés de faire la lumière sur l’usage de l’arme de leur collègue. Une procédure légale en pareil cas qui n’a pas manqué de faire écho à l’un des gendarmes, également sur le dispositif cette nuit, qui avait dû faire feu à plusieurs reprises, il y a un an tout juste à Moissac, alors qu’un cambrioleur lui fonçait dessus pour s’échapper.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.