Un casseur en gilet jaune mystérieusement relâché par les forces de l’ordre à Paris

picsart_11-27-04-29-55

Le 24 novembre à Paris, un casseur en Gilet Jaune se fait arrêter . Il déclare aux policiers qui l’arrêtent :

»Non, non, non, les gars, je suis avec vous. Je suis… » puis échange avec un CRS avant d’être mystérieusement relâché.

Qui est cet homme ? Pourquoi a-t-il été relâché immédiatement ? De nombreux internautes s’interrogent sur cette séquence largement diffusée sur les réseaux sociaux. Des images de guerre civile , des barricades en feu, des pavés arrachés du sol au pied de biche.

L’avenue des Champs-Élysées, la «plus belle du monde», avait offert samedi des scènes de chaos. C’est vers 10h environ, avec l’arrivée des «gilets jaunes», que les premières violences ont éclaté . Toute la journée, il en aura été ainsi: des milliers de manifestants au nombre de 8000 environ selon les chiffres du ministère de l’intérieur. Plusieurs dizaines de milliers selon les gilets jaunes .

Certains envisagent déjà une nouvelle journée de mobilisation à Paris. Un appel à se rassembler à nouveau samedi à Paris circule très rapidement: plusieurs milliers de personnes sont déjà abonnées à la page Facebook à l’origine de cet appel. Et depuis samedi soir, sur cette page les « gilets jaunes » s’organisent, à la recherche d’une place dans une voiture, un bus pour rejoindre la capitale.

Source : BREAKNEWS

Répondre à chrissan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.