Tweet injurieux envers la police : Mathieu Kassovitz jugé aujourd’hui

kassovitz-c17f07-0@1x

PROCÈS – Mathieu Kassovitz comparaît ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Paris pour injure publique envers la police. En 2017, l’acteur et réalisateur avait réagi sur Twitter à une opération antidrogue dans un hôpital psychiatrique de Nantes, qualifiant les forces de l’ordre de “bande de bâtards”.

Selon son avocate, il devrait être présent lors de l’audience devant le tribunal correctionnel de Paris, où Mathieu Kassovitz sera jugé ce jeudi pour injure publique envers la police.

Sur son compte Twitter aujourd’hui fermé, l’acteur du “Bureau des Légendes” a multiplié les prises de position et les déclarations souvent polémiques et outrancières. En 2017, ses propos ont fait l’objet d’une plainte “à titre personnel” d’une quinzaine de policiers pour “outrage”. Dans un tweet, il avait vivement critiqué une opération de sécurisation et de recherche de stupéfiants dans un hôpital psychiatrique à Nantes : “Bande de bâtards. 7g !!! 24 policiers  Vous êtes une belle bande de bon à rien @Police nationale” (sic).

Capture d’écran 2019-05-23 à 18.21.15

Sur son compte Twitter, la Police Nationale avait répondu à l’acteur: “M. Kassovitz, notre engagement est total pour assurer, 7 jours/7, 24h/24, la sécurité de chaque citoyen, y compris la vôtre et celle de ceux qui vous sont chers”. “Merci les gars. Ma famille et moi même allons très bien et la seule raison d’avoir affaire à vous c’est si vous m’arrêtez à 24 avec 7g de haschish dans la poche. #bonnes fêtes”, avait rétorqué Mathieu Kassovitz, mettant fin à l’échange.

Le syndicat Alliance avait alors annoncé qu’il se constituerait partie civile au procès au côté “des collègues qui ont déposé des plaintes”. De son côté, le syndicat Unsa Police avait demandé au ministre de l’Intérieur de l’époque, Gérard Collomb, que des “mesures soient prises afin que ce type de comportement soit systématiquement poursuivi”.

Source : LCI

Association MPC – Mobilisation des Policiers en Colère

Mathieu Kassovitz est jugé ce jour pour injure publique envers la police.

Pour rappel, en 2017 il s’était fendu d’un tweet particulièrement assassin pour critiquer la communication de la Police nationale à propos d’une opération antidrogue dans un hôpital psychiatrique de Nantes.

A l’époque, Maggy Biskupski avait immédiatement réagi en déposant plainte en son nom.

Aucune description de photo disponible.

28 décembre 2017

Plainte contre “La Haine” de Kassovitz

NON chers collègues, nous n’implorerons pas notre Ministre de l’Interieur de déposer plainte contre M. Kassovitz pour son tweet outrageant envers la police nationale,

NON chers collègues, nous n’assisterons pas impuissants en simples spectateurs de ce lynchage public,

Mais chers collègues, l’association Mobilisation des policiers en colère a saisi ce jour Monsieur le Procureur de la République en déposant plainte contre M. Kassovitz pour son tweet!

Comme nous l’avions fait pour “l’affaire théo”, nous ne laisserons pas cet individu surfer sur la haine anti-flic de la sorte.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des suites.

Association MPC – Mobilisation des Policiers en Colère,

Aucune description de photo disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *