Trois hommes suspectés de vols interpellés à Auneau-Bleury-Saint-Symphorien

img-0156_4603965Photo d’illustration

Les gendarmes ont arrêté trois hommes, lundi 6 janvier 2020, à Auneau-Bleury-Saint-Symphorien. Ils sont suspectés d’une série de vols dans l’Essonne.

Le réflexe d’un agriculteur a abouti à l’arrestation de trois hommes soupçonnés de plusieurs vols dans l’Essonne, lundi. Vers 16h30, un cultivateur d’Auneau-Bleury-Saint-Symphorien a été intrigué par trois hommes rôdant près de son fourgon. Dans la foulée, il a composé le 17 et a donné les descriptions vestimentaires des suspects au centre d’opérations et de renseignement de la gendarmerie.

D’autres vols

Plusieurs patrouilles de gendarmerie ont recherché le trio. Les véhicules ont sillonné toutes les rues de la commune. Les trois suspects, âgés de 18 à 20 ans, ont été aperçus à proximité de leur Renault Trafic. Les militaires les ont contrôlés. Ils ont perquisitionné l’intérieur du fourgon. Du matériel a été découvert à l’intérieur dont un poste à souder. Les gendarmes les ont ramenés à la brigade d’Auneau afin de les auditionner sur la provenance de leur matériel.

Recherche dans les fichiers

En parallèle, un enquêteur a effectué diverses recherches sur le profil de ce trio. Il a découvert que les jeunes étaient recherchés par les gendarmes de Dourdan (Essonne). Lundi, en matinée, ils auraient commis plusieurs vols et cambriolages avant d’élargir  leurs recherches de butin à l’Eure-et-Loir. Le poste à souder aurait notamment été dérobé à Dourdan.

Fourgon saisi

Les gendarmes de la compagnie de Lucé ont transféré les suspects à leurs collègues de l’Essonne. Originaires de la région parisienne, ces trois hommes ont été placés en garde à vue et mis en examen pour vol et recel de vol en bande organisée. Le Renault Trafic a été saisi.

Le commandant de la compagnie de Lucé, Cyril Colliou, relève : « L’agriculteur a eu le bon réflexe en appelant le 17. En cas de doute, il ne faut pas hésiter. Sa réactivité et l’efficacité du dispositif de recherche des gendarmes ont permis de mettre un terme au périple des suspects. »

Thierry Delaunay

Source : L’Echo Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.