Treize hérissons sauvés par les gendarmes de Chinon

La cage a été retrouvée hier matin par les gendarmes de Chinon. - La cage a été retrouvée hier matin par les gendarmes de Chinon. - (Photo Gendarmerie d'Indre-et-Loire)

La cage a été retrouvée hier matin par les gendarmes de Chinon. – (Photo Gendarmerie d’Indre-et-Loire)

Découverte surprenante, hier, entre Bourgueil et La Chapelle-sur-Loire. Durant une perquisition, les militaires sont tombés sur une cage remplie de hérissons.

Dans leur cage posée sur la terrasse d’une maison, ces hérissons semblaient promis à finir… cuisinés ! « Ils constituaient le futur déjeuner des individus qui les détenaient », écrivent les gendarmes d’Indre-et-Loire sur leur page Facebook.
Hypothèse également défendue à la brigade de Chinon, après avoir découvert mardi matin avec surprise treize spécimens dans un foyer situé « entre Bourgueil et La Chapelle-sur-Loire ».

Alors que les militaires perquisitionnaient au sujet d’une affaire d’abus de confiance et d’escroquerie, « nous sommes tombés là-dessus incidemment », reconnaît Denis Tardieu, commandant la compagnie de gendarmerie de Chinon.
Si l’histoire peut prêter à sourire, le sujet est pris au sérieux, d’autant que les hérissons comptent parmi les espèces protégées. « C’est une infraction », confirme Denis Tardieu.
« Le hérisson bénéficie d’un statut de protection totale et est protégé dans toute la Communauté Européenne », explique de son côté l’ONG de défense de la nature « Commission de protection des eaux, du patrimoine, de l’environnement, du sous-sol et des chiroptères ».

15.000 € d’amende

Passé les constatations, les hérissons ont été remis en liberté par les gendarmes. « Une procédure a été établie et sera transmise à l’autorité judiciaire, laquelle décidera des suites à donner », préviennent les gendarmes.
D’après le code de l’environnement, les propriétaires pourraient risquer une peine pouvant allant jusqu’à un an d’emprisonnement et 15.000 € d’amende.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.