« Train Marshalls » : des gendarmes formés par le GIGN pour protéger les passagers des trains

16255030
 Un contrôleur de la SNCF devant un TGV, en gare d’Angers. (PATRICK LEVEQUE/SIPA)

Une expérimentation a été menée durant un mois et demi fin 2017, révèle « le Figaro ».

Pour prévenir d’éventuels attentats dans des trains, six gendarmes du peloton d’intervention de la Garde républicaine ont patrouillé pendant un mois et demi fin 2017 à bord de plusieurs TGV de la SNCF, révèle « le Figaro » jeudi 4 janvier. « Formés par le GIGN, ces militaires voyageaient à deux par train, en civil et armés », précise le quotidien.

Impossible de couvrir tout le réseau, le trajet des « Train Marshalls » (nom de code de l’opération) était donc « ciblé en fonction de la sensibilité des destinations », précise une source anonyme au « Figaro », sans donner plus de détails.

Afin de garantir leur anonymat et l’effet de surprise en cas d’attaque, les militaires n’intervenaient pas lors de plus menus larcins. Par exemple, « si une petite mamie se faisait voler son sac », explique la même source.

Généralisation à venir ?

L’expérience a pris fin en décembre et se serait révélée « concluante ». C’est désormais au ministère de l’Intérieur de valider, ou non, la généralisation du dispositif.  Mais « l’évaluation de l’expérimentation n’est pas terminée », indique celui-ci au « Figaro ».

Ce dispositif n’est pas inédit. Aux Etats-Unis, le programme « Air Marshal », dont il s’inspire sans aucun doute, prévoit ainsi la présence d’agents d’élite en civil dans les avions, pour prévenir tout détournement.

M.G.

Source : L’Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.