Trafics de stupéfiants : descentes de gendarmerie en série à Charleville et Revin

Ce mercredi matin aux aurores, la gendarmerie ardennaise est intervenue en zone police, au cœur de deux quartiers de Charleville-Mézières : Manchester et La Houillère mais également à Revin, situé en zone gendarmerie.

Les gendarmes ont procédé à des interpellations dans le cadre d’une affaire de stupéfiants diligentée par le parquet de Charleville-Mézières.

Contrairement aux premiers échos entourant cette opération, ce ne sont pas les policiers qui intervenaient, encore moins le Raid (comme la veille à Revin), mais bien les militaires de la gendarmerie, plus précisément ceux de la brigade recherches de Revin. Une douzaine d’hommes, armés jusqu’aux dents, mobilisés dès 6 heures du matin, heure légale pour procéder à des perquisitions. Ils se sont successivement déployés à La Houillère puis à Manchester histoire de mettre aux activités de trafiquants.

Les militaires agissaient sur le terrain de leurs homologues policiers pour tenter de boucler une affaire de drogue démarrée en zone gendarmerie, notamment sur le Plateau. Hier, le patron de la gendarmerie nationale ardennaise, le colonel Fillon confirmait bien que deux individus avaient bien été interpellés à Charleville et que « plusieurs autres avaient été arrêtées à Revin ».

Source ; L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.