Tours : fin de la cavale du violeur présumé

Un important dispositif de recherche mis en place par la gendarmerie a permis de mettre fin à l’évasion.
© Photo NR archives

L’homme accusé de plusieurs viols commis à Tours, et détenu dans un centre psychiatrique, s’est évadé la nuit dernière. Un important dispositif conjoint de gendarmerie et de police a permis de le retrouver en moins de six heures.

La nuit dernière, l’homme accusé d’avoir commis trois viols à Tours ( les 8 juillet, 26 octobre et 5 novembre) s’est évadé du centre psychiatrique où il était placé depuis quelques jours. Il avait été arrêté le 11 novembre dernier. (lire notre article du 14 novembre). L’homme aurait utilisé une arme (barre de métal) pour s’échapper.

Dès l’évasion signalée, en lien avec le commissariat de Tours et la préfecture, la gendarmerie a mis en place un important dispositif de recherche. Une cinquantaine de militaires de différentes brigades, de garde cette nuit là, se sont déployés rapidement. L’équipe cynophile de la police nationale a également participé aux recherches.

Au petit matin, ce dispositif conjoint a permis de retrouver l’homme le long d’une route à l’ouest de Tours. Il a été remis au commissariat central de Tours.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.