Toulouse: Coup de filet chez les dealers présumés du terminus du métro

FAITS-DIVERS Les gendarmes ont opéré ce matin un coup de filet dans l’agglomération toulousaine. Trois hommes sont en garde à vue, soupçonnés d’appartenir à la bande de dealers qui sévit au terminus de Ramonville…

Les gendarmes de la Haute-Garonne en opération. Illustration
Les gendarmes de la Haute-Garonne en opération. Illustration – Frédéric Scheiber/20MINUTES
Les grands moyens. Soixante-dix gendarmes sont intervenus (dont deux brigades cynophiles) simultanément ce mercredi matin, vers 6 h30, dans cinq domiciles de Ramonville et du sud-est de Toulouse. Les cinq « cibles » qui étaient visées sont soupçonnées d’appartenir à un réseau de trafiquants de cannabis et de cocaïne.

Notamment à la bande qui sévissait depuis plusieurs mois au terminus de métro de Ramonville, empoisonnant la vie des habitants du quartier de Buchens. Ces derniers avaient tiré la sonnette d’alarme en novembre dernier.

Six mois d’enquête

Mais les dealers étaient déjà dans le collimateur puisque la gendarmerie précise que le coup de filet de mercredi fait suite à six mois d’enquête.

Quelques heures après le déploiement matinal des gendarmes (la brigade de Villefranche-de-Lauragais, le Psig, des gendarmes mobiles et deux équipes cynophiles), trois hommes étaient en garde à vue et les perquisitions se poursuivaient dans les appartements ciblés.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.