Tôtes – Saint-Saëns, une communauté de brigades de gendarmerie réorganisée

Tôtes. La communauté de brigades de Tôtes – Saint-Saëns a dressé son bilan lors de l’inspection annuelle.

Tôtes - Saint-Saëns, une communauté de brigades de gendarmerie réorganisée
La capitaine Camille Leservot a effectué sa 1re visite d’inspection à Tôtes

Le major Marc Fauqueux, commandant de la communauté de brigades (COB) de Tôtes – Saint-Saëns, a présenté le bilan et les actions menées par la gendarmerie en 2015 à la capitaine Camille Leservot qui dirige la compagnie de gendarmerie de Neufchâtel-en-Bray, depuis le 1er juillet dernier. Il a mis en avant la restructuration récente de la communauté de brigades, avec notamment la fermeture de la brigade de Bellencombre depuis le 1er octobre et la fusion avec la brigade de Saint-Saëns. « Ce changement a entraîné notre départ de la compagnie de Dieppe et notre rattachement à la compagnie de Neufchâtel-en-Bray. La restructuration répond à une logique de territoire afin d’améliorer notre réactivité dans les communes, grâce notamment à la D 929 qui permet d’y accéder rapidement. »

Délinquance en baisse

Le major a abordé le taux de délinquance général du canton « quasiment similaire à celui de l’an dernier. La délinquance a baissé de près de 17 % sur deux ans, c’est énorme et nous sommes majoritairement victimes d’une délinquance itinérante ». L’activité judiciaire a été moins importante que les années précédentes quand la brigade avait eu à déplorer plusieurs vols à main armée. Le major a cité trois faits marquants, dont la résolution d’un home-jacking, d’un vol avec effraction de plusieurs véhicules dans un garage et l’arrestation de l’auteur d’un viol ; l’individu a été interpellé et incarcéré par deux gendarmes de Tôtes, félicités par le major. La COB de Tôtes a enregistré 378 crimes et délits contre 382 en 2014. « Je remercie les unités extérieures (BR, PSIG) qui nous apportent leur aide technique et avec qui nous mutualisons nos moyens pour avancer dans nos enquêtes dont le taux de résolution affiche 57 % », a précisé le major.

Les accidents de la route sont liés à des fautes de comportement ou de mauvaises conditions climatiques. Douze accidents ont été constatés, sans mort à déplorer depuis 2012.

« Mon objectif pour cette année sera de faire reculer la délinquance, de continuer la lutte contre les cambriolages et maintenir les contrôles dans le cadre, cette fois, de la lutte antiterroriste. Aujourd’hui, les gendarmes sont de plus en plus sollicités pour des faits de toute nature et les interventions augmentent en conséquence : 774 interventions en 2014, 981 en 2015 », a conclu le major Fauqueux.

Suite à la fermeture de la brigade de Bellencombre, tous les militaires sont partis vers d’autres unités sauf le gendarme Nicolas Blot qui reste à Tôtes. Les nouveaux militaires arrivés cette année sont : le chef Franck Appendin ; les gendarmes, Fabien Lavie ; Kevin Ballestra et François Didius ; les gendarmes adjoints Charlotte Abrell et Ophélie Barbier. L’adjudant Pascal Duquesnoy, à Tôtes depuis treize ans, sera affecté le 1er juillet à la brigade de Saint-Valery-en-Caux, avec le grade d’adjudant-chef.

Source : Paris Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.