Sorti de prison lundi matin, l’islamiste Djamel Beghal a été expulsé vers l’Algérie

djamel-beghal-c1880e-1@1xJUSTICE – Djamel Beghal, le mentor de Chérif Kouachi et Amédy Coulibaly, est sorti de prison ce lundi 16 juillet. L’incertitude est demeuré longtemps sur le sort à réserver à cet Algérien déchu de sa nationalité française que Paris voulait expulser. Il a finalement été expulsé vers l’Algérie dans la matinée.

L’islamiste Djamel Beghal est sorti ce lundi de prison. Considéré comme le mentor de Chérif Kouachi et d’Amdéy Coulibably, deux des auteurs des attentats de janvier 2015 à Paris, il a immédiatement été expulsé vers l’Algérie.

 

Cet Algérien de 52 ans, déchu de la nationalité française, a quitté la prison de Vezin-le-Coquet, près de Rennes “vers 5h30 en vue d’être reconduit à la frontière” selon une source syndicale, et a décollé peu après 10h30 de Roissy en direction d’Alger, ont indiqué des sources proches du dossier à l’AFP. “Il a été libéré ce matin à 5h20, pris en charge par la (police aux frontières). Il a adopté un comportement calme et n’a pas été surpris de l’heure de son départ”, a indiqué l’administration pénitentiaire à l’AFP.

17 ans de détention dans les prisons françaises

Djamel Beghal  est dans le viseur des autorités françaises depuis les années 1990. En juillet 2001, il est arrêté aux Emirats arabes unis, alors qu’il rentrait en France après un long séjour à la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan, soupçonnée d’abriter des camps d’entraînement de talibans et de combattants d’Al-Qaïda. Il est condamné à dix ans de prison en 2005, notamment pour avoir projeté un attentat contre l’ambassade des Etats-Unis à Paris.

Sa seconde peine de 10 ans de prison pour le projet d’évasion en 2010 de Smaïn Aït Ali Belkacem, ancien du Groupe islamique armé algérien (GIA) condamné à perpétuité pour l’attentat à la station RER Musée d’Orsay en 1995 à Paris, se terminait ce lundi.  “Il y a 10 ans, nous avions bloqué son expulsion vers l’Algérie en raison du risque de torture encouru. Le climat lui apparaît désormais plus apaisé”, a expliqué à l’AFP son avocat Bérenger Tourné.

Source : LCI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *