Six mois ferme pour avoir volontairement percuté un fourgon de gendarmerie

Photo d’illustration

Le jeune homme poursuivi pour refus d’obtempérer et pour avoir heurté, frontalement, un fourgon de la gendarmerie a été condamné ce mercredi après-midi à six mois de prison ferme, en comparution immédiate, à Nantes.

Il a aussi écopé d’un mandat de dépôt : il est parti directement en prison.

Trois gendarmes avaient été blessés dans la collision, survenue dimanche, à Vay, au nord de la Loire-Atlantique.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *