Six cambrioleurs, à l’œuvre dans le département, serrés par la gendarmerie

Il y a quelques jours, les gendarmes ont résolu plusieurs cambriolages concernant l’ensemble du département. Les auteurs devront répondre de leurs actes devant les juges au cours des prochaines semaines.

Les cambrioleurs interpellés devront répondre de leurs actes face aux juges.  Photo d’ illustration Anthony PICORÉ/Républicain Lorrain Photo HD Les cambrioleurs interpellés devront répondre de leurs actes face aux juges. Photo d’ illustration Anthony PICORÉ/Républicain Lorrain

La fin d’année a été plutôt prolifique du côté de la gendarmerie. Confrontés à une recrudescence des cambriolages dans le département depuis de nombreux mois, les militaires ont pu résoudre plusieurs affaires en quelques jours.

En effet, six individus, impliqués dans divers vols par effraction, ont été interpellés en fin de semaine dernière.

La première de ces affaires s’est déroulée en périphérie d’Épinal, dans la nuit du 28 au 29 décembre. Tout a commencé par un cambriolage constaté dans un pavillon de la commune de Chaumousey et un signalement effectué par le propriétaire de l’habitation. Dans la foulée, les voleurs ont jeté leur dévolu sur une autre maison, envoyant une pierre contre une fenêtre. Mais l’occupant des lieux a réussi à les mettre en fuite, ayant eu l’occasion d’apercevoir leur véhicule. L’intéressé a appelé la gendarmerie tout comme deux autres propriétaires qui, quelques heures plus tard, ont été, eux aussi, victimes de tentatives de cambriolage par le même groupe d’individus, mais à Hennecourt et aux Forges. À la suite de ces signalements, la gendarmerie a déployé un dispositif d’interception, d’autant qu’elle avait en sa possession la plaque d’immatriculation du véhicule utilisé par les voleurs.

Contrôle de véhicule

C’est dans ce contexte qu’une patrouille de la brigade de Capavenir Vosges a procédé au contrôle d’un véhicule correspondant, pour partie, aux éléments fournis par les victimes. Trois hommes se trouvaient à l’intérieur. Et très vite, les deux gendarmes comprenaient qu’ils avaient affaire aux cambrioleurs recherchés. Les militaires réussissaient à interpeller le conducteur ainsi que le passager avant. En revanche, le passager arrière est parvenu à s’enfuir. Sur eux, les gendarmes ont retrouvé des tournevis mais aussi des flacons de parfum dérobés lors du premier cambriolage. Les deux individus niaient les faits mais certains éléments relevés dans la maison cambriolée permettent de certifier qu’ils sont bien les auteurs de ce vol. Ils sont convoqués en avril devant les juges.

Une seconde affaire a été résolue à Plainfaing. Elle a débuté mercredi dernier, vers 8 h du matin. Un habitant a surpris un homme en plein cambriolage à son domicile. Ce dernier s’est enfui mais l’alerte a été donnée aux gendarmes. Grâce au dispositif mis en place, les militaires identifiaient un adolescent qui, lors de son contrôle, avouait deux autres tentatives de vol ce même jour, mais aussi et surtout sept cambriolages lors des jours précédents. Il s’est attaqué à un restaurant et à des pavillons afin de se procurer de l’argent. L’enquête suit son cours pour savoir si d’autres faits peuvent lui être imputés.

Enfin, dans l’Ouest vosgien, un trio a été interpellé après un vol commis au centre-ville de Neufchâteau. Les trois hommes sont rentrés dans une demeure et y ont dérobé une tablette, un ordinateur et un téléphone. Après une enquête de voisinage, les militaires de la compagnie ont pu identifier ces trois hommes, déjà bien connus de leurs services, et ont procédé à leur interpellation. Eux aussi répondront de leurs actes devant le tribunal au cours du mois d’avril.

Sergio DE GOUVEIA

Source : Vosges Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.