Sillé-le-Guillaume. Le sanglier préfère le gendarme au fuyard

Un sanglier a traversé la chaussée devant une voiture poursuivie par les gendarmes. Le chauffard a été interpellé, le sanglier a poursuivi sa route.

Un sanglier a traversé la chaussée devant une voiture poursuivie par les gendarmes. Le chauffard a été interpellé, le sanglier a poursuivi sa route. | DR

Certains faits divers prennent parfois l’allure d’une fable. Une voiture poursuivie par des gendarmes a percuté un cochon sauvage à Sillé-le-Guillaume.

Entre deux voitures, le sanglier a choisi d’épargner celle des gendarmes. L’histoire n’est pas une fable. Elle prend racine dans le massif forestier du nord Sarthe. Et a pour théâtre la route départementale 310 à Sillé-le-Guillaume.

Peu avant minuit, jeudi, tandis qu’un croissant de lune éclaire la route, la maréchaussée est lancée à la poursuite d’une voiture.

Les brigadiers de Sillé-le-Guillaume avaient précédemment remarqué « que le conducteur du véhicule circulait à vive allure et adoptait une conduite dangereuse », précise un officier de gendarmerie.

Près du but, alors que les forces de l’ordre s’apprêtent à « rattraper la voiture, affirment-ils, pour procéder au contrôle du conducteur », ils ont droit à un petit coup de pouce. En bonus.

Complice, ou plutôt renfort, un valeureux et vigoureux cochon sauvage pose son dévolu sur la voiture du chauffard. Préférant la morale à l’amoralité. À moins que l’animal au fameux flair ait senti la maréchaussée dans une mauvaise passe…

Quoi qu’il en soit, l’automobiliste ne peut éviter le choc. La voiture se retrouve ainsi immobilisée sur la route. Avec des dégâts importants. Reste aux gendarmes à cueillir le chauffard et « à procéder d’autant plus facilement à son contrôle », pointe la gendarmerie, un brin amusée et surtout peu habituée à obtenir un soutien aussi inattendu.

Le conducteur est âgé de 18 ans. Originaire de Sainte-Suzanne en Mayenne, il n’a pas été blessé.Le chauffard se voit relever différentes infractions au Code de la route.

Quant au sanglier, il a poursuivi son chemin. Laissant les honneurs derrière lui.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.