Seule à 2 ans dans la rue : la mère était à la gendarmerie

Les militaires ont eu la plus grande difficulté à mettre un nom sur l’enfant, qui était peu bavarde. Photo d’illustration archives Le DL
Les militaires ont eu la plus grande difficulté à mettre un nom sur l’enfant, qui était peu bavarde. Photo d’illustration archives Le DL

Une fillette errant seule dans la rue à L’Isle-d’Abeau. Voilà une situation qui a intrigué un riverain de la rue du Collège.  Celui-ci a immédiatement alerté les gendarmes.

Il est alors environ 10 heures, hier, quand la patrouille de la brigade locale parvient sur place. Les militaires ont la plus grande difficulté à mettre un nom sur l’enfant, qui est peu bavarde. Ce n’est qu’en toute fin de matinée que les enquêteurs parviennent à élucider le mystère. La maman de l’enfant se trouvait au même moment dans leurs locaux, et plus précisément avait rendez-vous avec la coordinatrice sociale, dont le bureau se situe au sein de la brigade.

Elle a expliqué avoir quitté son appartement en laissant ses trois enfants au domicile, dont ses deux adolescents âgés de 12 et 14 ans. Selon toute vraisemblance, la dernière de la fratrie aurait réussi à se glisser dans le couloir de l’immeuble, après avoir quitté sa chambre, sans que ses aînés ne se rendent compte de quoi que ce soit.

Source : Le Dauphine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.