Seine-et-Marne : le chef d’entreprise retranché après un meurtre s’est rendu

Vulaines-lès-Provins ce mardi à 14 h 40. Les gendarmes de Seine-et-Marne, assistés des troupes du GIGN, se sont déployés près de la déchetterie où s’était réfugié un homme suspecté d’avoir abattu un de ses employés un peu plus tôt à La Chapelle-Gauthier. Il s’est finalement rendu vers 15 heures. Le Parisien/Sébastien Blondé

Un chef d’entreprise de La Chapelle-Gauthier (Seine-et-Marne), suspecté d’avoir abattu un employé ce mardi avant de se retrancher dans une déchetterie proche, s’est rendu vers 15 heures.

L’homme de 52 ans, qui était retranché avec une arme de poing dans sa voiture dans la déchetterie de Vulaines-lès-Provins, située entre Nangis et Provins (Seine-et-Marne), a fini par se rendre vers 15 heures ce mardi. Depuis plusieurs heures, il était encerclé par le groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN).

« Vers 9 h 30, à La Chapelle-Gauthier, cet employeur a abattu de plusieurs balles de 9 mm l’un de ses employés en procédure de licenciement, a expliqué Béatrice Angelelli, la procureur de la République de Melun. Il a ensuite pris sa voiture et s’est réfugié dans une déchetterie. »

La victime, âgée de 52 ans, était « en procédure de licenciement », précise la magistrate. Il travaillait la société de peinture que dirige le chef d’entreprise retranché. Les faits se seraient déroulés au domicile de l’un des deux hommes où se trouvent actuellement les experts de la police technique et scientifique ainsi que de l’identification criminelle de la gendarmerie nationale.

Outre le GIGN, des effectifs de la brigade de gendarmerie de La Chapelle-Gauthier, dont la brigade de recherche est en charge de l’enquête à ce stade, ont été déployés. Un substitut du procureur de Melun s’est également rendu sur les lieux.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.