Segonzac: deux blessés grave dans une collision avec les gendarmes

Segonzac: deux blessés grave dans une collision avec les gendarmes

17h30

Le jeune volontaire des gendarmes vient d’être héliporté vers le CHU de Poitiers dans un état grave. Il est principalement touché aux membres inférieurs avec suspicion de multiples fractures.

Le conducteur de la Fiat a pour sa part été transporté en ambulance vers le centre hospitalier de Girac. Il est également gravement touché aux jambes.

Enfin, le second gendarme, légèrement touché au coude, a été conduit à l’hôpital de Cognac.

16h45

Le jeune gendarme de 24 ans et le jeune homme de 27 ans, viennent d’être désincarcérés de leurs véhicules respectifs. L’hélicoptère de Bordeaux vient de se poser. Les deux blessés grave doivent être transportés vers le CHU de Poitiers.

L’hélicoptère de Bordeaux vient apporter son… par CharenteLibre

16h30

Un violent face-à-face, impliquant une voiture de gendarmerie et la voiture d’un particulier s’est produit ce samedi vers 15 h, devant le collège de Segonzac, sur la D18, à la sortie de la commune direction Châteauneuf. A l’arrivée des secours, la voiture de gendarmerie était dans le fossé, sur le toit.

L’un des deux gendarmes, blessé au coude, avait pu sortir de l’habitacle, mais le second, un jeune volontaire est toujours pris au piège. Le conducteur de l’autre voiture, un jeune Avignonnais de 27 ans, gravement touché aux jambes, est également incarcéré dans son véhicule. Les deux hommes sont conscient.

Une vingtaine de pompiers des casernes de Segonzac, Jarnac et Cognac, ainsi que les médecins du Smur de Cognac sont actuellement sur place. L’hélicoptère de Bordeaux est en route. Il devrait se poser dans les minutes qui viennent sur le stade proche du collège Fontbelle pour évacuer les blessés au plus vite.

On ignore pour l’instant les circonstances précises de la collision. La voiture de gendarmerie sortait de Segonzac direction Châteauneuf. Le jeune Avignonais, qui se rendait à un mariage à Archiac, roulait dans l’autre sens dans une Fiat 500 de location. L’une des deux voitures a dû se déporté sur la voie opposée de cette route étroite sans marquage central. L’état très endommagée des deux voitures laissent peu de doute sur la violence du choc. Le moteur de la Fiat 500 est tombé dans le milieu de la chaussée, avant que celle-ci ne termine sa course dans le fossé.

Source : Charente Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.