Sécurité routière : 40 permis qui s’envolent lors de ce week-end de Pentecôte

https://www.clicanoo.re/sites/default/files/2017-06/GendarmerieErmitage_LYL9B6A6.jpg

Les gendarmes et la police ont communiqué ce lundi soir le bilan des infractions au code de la route relevées au cours de ce week-end prolongé.

Des infractions qui ont pu être relevées par l’ensemble des unités de gendarmerie de la Réunion, les motocyclistes de l’EDSR, les gendarmes des trois compagnies, et les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion.

Au total, les gendarmes ont consacré 792 heures de services à des contrôles spécifiques ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l’origine des accidents. Près de 640 véhicules ont été contrôlés. Les actions destinées à combattre l’insécurité routière réalisés depuis samedi matin ont permis de constater 475 infractions dont 44 délits, 35 retraits du permis de conduire.

Parmi ces 35 permis, 26 ont été retirés pour alcoolémie, 5 pour conduites sous stupéfiant, 4 pour dépassements de vitesse de plus de 40km/h et plus de 50 km/h au-dessus de la vitesse autorisée.

Le détail des infractions relevées :

45 alcoolémies dont 26 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d’alcool dans le sang) le taux le plus élevé constaté est de 2,20gr d’alcool pur par litre de sang; – 5 conduites sous stupéfiants (immobilisation et retrait du permis) – 4 refus d’obtempérer, l’ensemble des auteurs sont identifiés et l’un d’eux est déjà placé en garde à vue, – 9 défauts de permis de conduire;184 dépassements de la vitesses, dont 4 à des vitesses très élevées entraînant retrait du permis immédiat et une saisie pour une moto KTM 990 Adventure  en vue de sa confiscation. – 38 usages de téléphone au volant; – 37 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants; – 10 non ports du casque; – 76 infractions génératrices d’accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc…); – 67 autres infractions diverses (équipements, règles administratives, etc).

Alors que la route a tué de nombreux piétons depuis le début de l’année, 7 au total, les gendarmes ont encore dû intervenir ce week-end à 7 reprises pour des individus qui circulaient sur des 4 voies ou des routes nationales, de Sainte-Rose à Saint-Leu en passant par Sainte-Marie et Saint-Paul, les nuits de vendredi, samedi et dimanche. Quatre de ces piétons étaient fortement alcoolisés, et ont été mis en sécurité par les gendarmes.

Côté accidents matériels, les gendarmes sont intervenus sur 16 d’entre eux. Dans 10 cas, au moins un conducteur impliqué était sous l’emprise de l’alcool, à des taux de 0,78gr à 2,12gr d’alcool pur par litre de sang.

Les gendarmes ont également échappé au pire : lors de ce week-end de Pentecôte, un motocycliste a refusé d’obtempérer, frôlant les gendarmes de la brigade motorisée de Saint-Paul et poursuivant sa route à vive allure. « Le passager qui masquait la plaque d’immatriculation avec sa main pourrait être poursuivi pour complicité de refus d’obtempérer. Ils sont maintenant identifiés et seront prochainement convoqués pour explications », souligne la gendarmerie.

Autre refus d’obtempérer, cette fois de la part d’un scootériste, auprès des gendarmes de la brigade motorisée de Saint-Benoît. L’individu a forcé le passage, mettant en danger les militaires. Il a été retrouvé un peu plus loin. Le scooter de grosse cylindrée n’était pas assuré, le pilote sans permis, a été testé positif aux stupéfiants, et placé en garde à vue.

Du côté de la police, 45 opérations de sécurisation et de sécurité routière ont permis aux 153 fonctionnaires de police mobilisés de relever près de 150 infractions. Parmi ces infractions, 13 alcoolémies délictuelles, dont une avec un taux record de 1,32 mg d’alcool par litre d’air expiré.

S’y ajoutent 15 défauts de permis de conduire et 5 rétentions de permis, 18 véhicules immobilisés ainsi que 7 deux-roues.

Les forces de l’ordre déplorent également cet accident qui a coûté la vie à un motard, dimanche en fin d’après-midi, sur la RN1 du Port. Le motard est entré en collision avec un autre puissant deux-roues.

C’est pourquoi la police souhaite rappeler « le respect des limitations de vitesse ainsi que des distances de sécurité sont des règles du code de la route et surtout une question de survie notamment pour les motards ».

Au total, le nombre d’infractions relevées par la police et les gendarmes lors de ce week-end prolongé s’élève à 625, dont 39 alcoolémies délictuelles. En tout, 40 permis ont été retirés.

Source : Clicanoo.re

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.