Sécurité et prévention, les priorités de la gendarmerie de Figeac

Un point sur la situation actuelle (sécurité routière, des personnes, rentrée étudiante…).
Figeac : Capitaine Bourgois, capitaine Carrere, Nathalie Faure, Bernard Landes, et Mme la sous-préfète ont parlé sécurité et prévention.
Figeac : Capitaine Bourgois, capitaine Carrere, Nathalie Faure, Bernard Landes, et Mme la sous-préfète ont parlé sécurité et prévention.

Lundi 22 septembre, Madame la sous-préfète, le capitaine Jean-Yves Bourgois, le capitaine Denis Carrere, et les élus figeacois, Bernard Landes et Nathalie Faure, se sont réunis afin d’évoquer la situation actuelle sur le territoire.

 

Cambriolages

Pour le capitaine Bourgois, « la prévention des cambriolages est une priorité de la compagnie. On constate beaucoup de cambriolages par opportunité. Il existe des conseils utiles et simples pour lutter contre ce phénomène (comme ne pas laisser ses portes ouvertes, éviter de cacher les clés à proximité de l’entrée, laisser les clés sur sa voiture…). Les gens doivent être les premiers acteurs ». Le capitaine Carrere ajoute que sur les locaux industriels et résidences de tourisme, il est nécessaire d’identifier les issues dites « vulnérables », être attentif aux personnes (plusieurs cas de fausse qualité de quelqu’un se faisant passer pour un gendarme, un assureur, un commercial…). Madame la Sous-préfète indique qu’« il n’y a pas d’inflation des cambriolages, mais que les chiffres sont plus importants que les autres années ».

 

Sécurité routière

Le capitaine Carrere fait le point sur ce volet : « On est confronté à des infractions relatives à la vitesse, conduite en état alcoolique, téléphone portable, et de plus en plus de conduite sans permis. Sur les deux roues, on relève notamment la vitesse excessive et le non port du casque. Tout ce qui est accidentologie est stable. Mais chaque accident est dramatique ». Le capitaine Bourgois ajoute que la gendarmerie agit avec les élus pour tenter de sécuriser les villes et fait valoir que la visibilité de celle-ci sur les routes semble dissuasive. « Sur l’arrondissement, on a l’appui de l’escadron départemental (hélicoptère), avec de nouvelles actions à venir », précise-t-il.

 

Alcoolisme et nuisances

Les intervenants évoquent l’alcoolisme des jeunes et insistent sur la sensibilisation qui doit se faire. Madame la sous-préfète rappelle le comportement festif des jeunes chaque fin de semaine sur Figeac (bruits à la sortie des bars, alcoolémie sur la voie publique…). « Il y a des interventions dans les établissements scolaires, les maraudes le jeudi soir. Il faut que chacun trouve sa place, pour avoir un juste milieu et que tout se passe le mieux possible. Des actions sont menées avec le Conseil Local de Prévention de la Délinquance (CLSPD), mise en place prochainement d’une charte de la vie nocturne ».

 

Vidéoprotection

Nathalie Faure intervient sur ce point : « le dossier est en cours. On fait le tour de ville pour reconnaître les lieux stratégiques (Halle, place Vival, parkings, lycée…) et tenter de l’élargir aux entrées et sorties de la ville. C’est un vrai outil en termes de prévention ». Le capitaine Bourgois insiste sur le fait que « la caméra est le meilleur élément dissuasif. Les vidéos sont enregistrées et effacées ensuite. Les gens ne sont pas surveillés. La vidéo ne vient qu’en appui du travail des gendarmes. On reste sur du domaine public ». Nathalie Faure rappelle aussi la mise en place des référents de quartier (élus désignés). « L’objectif est le mieux vivre, faire renouer le contact, et effacer le côté solennel de la Mairie », indique Bernard Landes.

Source : La Vie Quercynoise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.