Sécurité, collaborations et résolutions

Gendarme et policier municipal au parc naturel urbain.
Gendarme et policier municipal au parc naturel urbain.

La vidéoprotection étant opérationnelle intra-muros, les champs d’action respectifs de la police municipale et de la gendarmerie nationale bénéficient du croisement d’éléments qui optimisent les enquêtes.

Ainsi, courant mai, la vidéoprotection a permis de visualiser un individu auteur de vol qui, après investigations des enquêteurs, a pu être identifié ; l’intéressé – jeune majeur – sera convoqué en audience au tribunal de Tarbes, et devra répondre de ses actes. Selon la qualification : «vol facilité par l’état d’une personne vulnérable». Les faits ? Une personne âgée de 84 ans, résidente de la maison de retraite de l’ensemble La Clairière, se rend, en s’aidant d’un déambulateur, dans un commerce du centre-ville, avec un sac déposé dans le panier de son déambulateur ; sur le chemin du retour, un homme arrive jusqu’à elle et lui dérobe le sac avant de s’enfuir en courant rue des Écoles. Sans menace ou agression physique à déplorer, l’acte porte sur le vol de documents administratifs et de numéraire (15 €).

Prudence et vigilance. Les mesures de sécurité publique, la vidéoprotection ne font pas tout ; le rappel de quelques mesures simples, quel que soit l’âge du reste, est utile. Par exemple, pour les piétons, ne pas laisser entrevoir l’intérieur des sacs et les fermer ; pour les automobilistes, ne pas laisser sur les sièges sacs ou objets de valeur, et bien entendu, vérifier la fermeture des véhicules.

Recueilli par J. P.

Source : la Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.