Salon de l’agriculture : Éric Drouet évacué et placé en garde à vue

VIDÉO. Présent samedi matin en marge de l’arrivée d’Emmanuel Macron, l’ex-Gilet jaune a été interpellé par la police pour rébellion, rapporte BFM TV.

Par

Le 57e Salon de l’agriculture s’est ouvert sous d’étranges auspices. Éric Drouet, l’une des figures des Gilets jaunes qui a récemment annoncé son retrait du mouvement, a été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné d’avoir lancé une manifestation non autorisée aux alentours du stand des céréaliers samedi matin, jour d’ouverture du salon et de la visite du chef de l’État.

Selon BFM TV, qui cite l’Élysée, des membres du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) ont aperçu Éric Drouet et lui ont demandé de se tenir à l’écart, rappelant que toute manifestation est interdite à l’intérieur du salon par arrêté préfectoral. Celui-ci, soutenu par plusieurs personnes aux cris de « Dictature ! », refuse d’obtempérer. Éric Drouet est verbalisé, le ton monte, il est donc rapidement évacué par les autorités.

Drouet en garde à vue

Cette mise à l’écart est fondée, selon la police, sur l’arrêté préfectoral interdisant tout rassemblement autour du Salon de l’agriculture. Cette semaine, les appels à manifester se sont multipliés sur les réseaux sociaux et ont alerté les autorités. Selon BFM TV, Éric Drouet avait lui-même appelé à se rendre sur place. L’avocat de l’ex-Gilet jaune a annoncé par la suite que son client avait été placé en garde à vue pour rébellion, ce que confirme le parquet de Paris.

Source : Le Point

Lire également : RT France – Eric Drouet expulsé du Salon de l’agriculture où Emmanuel Macron est actuellement en déplacement

Lire aussi : Le Figaro – Eric Drouet évacué du Salon de l’agriculture, Macron promet de recevoir des «gilets jaunes»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.