Saint-Malo. La gendarmerie maritime a une activité intense

La brigade de gendarmerie maritime de Saint-Malo est composée de dix officiers. Deux stagiaires sont actuellement accueillis.

La brigade de gendarmerie maritime de Saint-Malo est composée de dix officiers. Deux stagiaires sont actuellement accueillis. | Ouest-France

L’année a été intense pour les gendarmes de la brigade maritime de Saint-Malo. En 2016, elle a passé 130 jours en mer.

C’est une tradition, un rendez-vous annuel. Ce jeudi matin, les dix officiers ont reçu leur supérieur, le commandant Pascal Hedan, chef d’escadron de la gendarmerie maritime, basé à Brest (Finistère), pour leur inspection. L’occasion de faire le point sur l’activité des gendarmes de la mer.

La brigade de Saint-Malo n’a pas chômé avec 1 700 heures de mission, en 130 jours de mer. « 95 % de nos disponibilités opérationnelles sont dédiées à la mer », précise l’adjudant Alain Wiemann, commandant de la brigade.

Les missions de la gendarmerie maritime sont larges. Ses activités vont de la surveillance de pêche avec les contrôles des navires au secours en mer, la protection de l’environnement, la préservation halieutique, la lutte contre les trafics illicites, la sûreté maritime et portuaire et la police judiciaire. Une autre mission pourrait voir le jour dans les années à venir avec la protection des navires à passagers durant leur traversée.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.