Saint-Brieuc. L’automobiliste refuse d’obtempérer : il fait une sortie de route et se tue

Un automobiliste est décédé, dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 janvier 2020, après avoir effectué une sortie de route avec sa voiture, au niveau de la bretelle de sortie de la RN12 en direction du centre-ville, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Il essayait d’échapper à un contrôle de police.

Les pompiers de Saint-Brieuc ont été appelés vers 0 h 10, dans la nuit de mardi à mercredi.
Les pompiers de Saint-Brieuc ont été appelés vers 0 h 10, dans la nuit de mardi à mercredi. | ARCHIVES
Un homme de 20 ans, domicilié à Saint-Brieuc, est mort après avoir effectué une sortie de route avec sa voiture, en quittant la RN12, au niveau de la bretelle Rohannec’h, vers le centre-ville, à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), dans le sens Brest – Rennes.

L’accident s’est produit à 0 h 10, dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 janvier. Les sapeurs-pompiers de Saint-Brieuc ont été dépêchés sur place. L’automobiliste était décédé à l’arrivée des secours.

Il avait éteint ses phares

Quelques minutes plus tôt, l’automobiliste avait été remarqué par une patrouille de police alors qu’il venait d’entrer sur la RN12 au niveau du quartier de l’Europe et roulait à très vive allure en faisant des embardées.

Voyant qu’il était suivi par les policiers, il a alors tenté de se soustraire à leur contrôle en éteignant ses phares et en faisant demi-tour à Plérin. Il est retourné vers Saint-Brieuc et a pris la bretelle d’accès au centre-ville. « Il roulait très très vite, il n’y avait pas d’interception possible », note une source policière.

C’est là, sous la quatre-voies, que le jeune homme a perdu le contrôle de la voiture qu’il avait empruntée et conduisait sans permis. Il a percuté la glissière de sécurité et a été éjecté.

Une enquête est ouverte afin de préciser les circonstances de l’accident et les raisons qui ont amené le jeune homme à prendre la fuite.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.