Royal Pondi.Le 13/3 a fêté ses 30 ans

au-cours-de-la-ceremonie-six-gendarmes-ont-ete-mis-a_3992414_369x330p

Au cours de la cérémonie, six gendarmes ont été mis à l’honneur.

Royal Pondi. Seuls les initiés le connaissent sous ce nom. Derrière lui se cache une centaine de militaires rassemblés autour du titre de 13/3. Samedi, les membres du Royal Pondi, autrement dit, les gendarmes de l’escadron mobile 13/3, ont fêté leur 30 ans de présence à Pontivy.

En attendant le centenaire de la création de la gendarmerie mobile qui aura lieu dans trois ans, samedi, le quartier Clisson était en fête. L’escadron de gendarmerie mobile 13/3, « Le royal pondi » fêtait le 30e anniversaire de son retour à Pontivy. Ils étaient nombreux à s’être réunis pour les trente ans de la réinstallation. En effet le 9 juillet 1981, le Royal Pondi avait appris sa dissolution provisoire, et c’est en 1988, que les militaires ont retrouvé leur caserne. Pour l’occasion, de nombreux élus locaux et départementaux étaient présents. Au cours de la cérémonie, six gendarmes ont été mis à l’honneur. L’un d’eux a reçu la médaille militaire, tandis que les cinq autres recevaient la médaille d’argent de la défense nationale. Une exposition installée sous le gymnase était présentée au public et, après les traditionnels discours, un moment convivial, a permis aux personnes présentes d’échanger avec les gendarmes. Le soir, un dîner servi au palais des congrès a réuni 400 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.