Rillieux-la-Pape – Les anciens appartements des gendarmes vont avoir une nouvelle vie

Cinq ans après le déménagement des gendarmes, les appartements qu’ils occupaient ont été achetés par le Groupe SNI. Un projet de construction et de réhabilitation est en cours. Les travaux devraient commencer prochainement.

Les anciens appartements des gendarmes sont situés 12, rue Bottet, sur une surface de 4 131 m², rachetée par SCIC Habitat.  Photo Geoffrey GAYE Le terrain des anciens appartements de gendarmes aura cet aspect d'ici à 2019.  Visuel AND CO ARCHITECTES Le terrain des anciens apparements de gendarmes aura cet aspect d'ici à 2019.  Illustration AND CO ARCHITECTES

Les anciens appartements des gendarmes sont situés 12, rue Bottet, sur une surface de 4 131 m², rachetée par SCIC Habitat. Photo Geoffrey GAYE Le terrain des anciens appartements de gendarmes aura cet aspect d’ici à 2019. Visuel AND CO ARCHITECTES Le terrain des anciens apparements de gendarmes aura cet aspect d’ici à 2019. Illustration AND CO ARCHITECTES

En 2012, la gendarmerie de Rillieux-La-Pape laissa place au commissariat de police, dans le cadre du plan de réorganisation de la police et gendarmerie voulu par le Président de l’époque, Nicolas Sarkozy. Par la même occasion, les gendarmes ont laissé vide leur résidence d’appartements de fonction, située au 12, rue Bottet.

SCIC Habitat propriétaire

À leur départ, les bâtiments ont été vendus par l’armée de terre à la mairie, qui les a également mis en vente. L’achat de la surface est soumis à un projet sérieux. En 2012, le groupe SNI dépose une offre. En 2013, la mairie valide le projet et vend la surface à SNI. Le commissariat appartient à l’entreprise dans le cadre d’un contrat emphytéotique (contrat de longue durée) avec la mairie. Le ministère de l’Intérieur est donc le locataire. L’autre partie, les anciens appartements de gendarmes, est déléguée à SCIC Habitat Rhône-Alpes, une branche du groupe SNI, afin de mettre en œuvre le projet de location de 50 logements.

Un projet de réhabilitation pour 17 logements

Le projet prévoit la rénovation d’un bâtiment de 16 logements avec la création d’un logement supplémentaire. « Nous allons rénover un ancien local commun résidentiel de la gendarmerie et le remplacer par un logement supplémentaire », indique Orélie Contreras, responsable d’opérations de SCIC Habitat.

Sur ces 17 logements réhabilités, douze seront ensuite loués en Prêt locatif à usage social (Plus) et cinq en Prêts locatifs aidés d’intégration (Plai).

Démolition et reconstruction de 33 logements

La deuxième phase du projet consiste en la démolition d’un bâtiment pour permettre la reconstruction de deux immeubles qui abriteront 33 logements ainsi qu’un parking de 48 places.

Dix-neuf d’entre eux seront loués par SCIC Habitat en tant que prêts locatifs sociaux (PLS), « le haut de gamme des logements sociaux », selon Luc Ferley, directeur de la maîtrise d’ouvrage à SCIC Habitat. Les quatorze logements restants devaient, dans un premier temps, être commercialisés en accession sociale mais ils seront finalement loués en tant que logement intermédiaire, sortant ainsi du cadre du logement social mais n’accédant pas totalement à celui de logement privé.

Les travaux commenceront bientôt

Cela fait maintenant cinq ans que les appartements sont inoccupés. Selon le directeur de la maîtrise d’ouvrage et du patrimoine de SCIC Habitat, le début des travaux a été retardé à cause d’un dossier plus long que prévu. « On s’est aperçu que le terrain en butte allait poser problème dans la construction. Nous avons alors revu le projet avec une qualité équivalente pour rentrer dans le budget. »

Alexandre Vincendet a également déclaré avoir rencontré le promoteur immobilier en avril dans le but de « revoir la façade, afin qu’elle s’harmonise au mieux au paysage ».

Les travaux devraient débuter très prochainement et durer deux ans. Les logements seront donc accessibles à la location pour mai 2019.

7 800 000 C’est, en euros, le coût total du projet annoncé par l’entreprise SCIC Habitat Rhônes-Alpes.
Source : Le Progrès

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.