Renfort de gendarmes sur la zone de sécurité prioritaire

Renfort de gendarmes sur la zone de sécurité prioritaire

Gendarmes mobiles à Pointe-à-Pitre (Photo d’archives)

Deux pelotons de gendarmerie mobile supplémentaires seront déployés, sur la zone de sécurité prioritaire de Pointe-à-Pitre/Abymes/Baie-Mahault, à partir du 1er novembre.

Renforcer la sécurité sur la zone de sécurité prioritaire (ZSP) de Pointe-à-Pitre/Abymes/Baie-Mahault, tel était le souhait du président de région, Victorin Lurel. Un souhait que Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, vient tout juste d’exaucer. A partir du 1er novembre seront ainsi déployés, sur ladite zone, deux pelotons de gendarmerie mobile supplémentaires, soit environ trente-cinq hommes de plus.

L’exécutif régional avait tenu à rencontrer Bernard Cazeneuve, le 23 juillet dernier à Paris et l’avait interpellé sur la nécessité de « prévenir la montée de la délinquance, la multiplication des actes de violence dans notre département, et d’y apporter les réponses appropriées ».

Pour le président de région, il s’agit là « d’un engagement fort de l’Etat au bénéfice de notre archipel ». Victorin Lurel se réjouit évidemment, que le ministre se soit ainsi montré « sensible à ses arguments », « pour la sécurité des biens et des personnes en Guadeloupe ».
Il n’est toutefois pas précisé combien de temps ce renfort militaire est censé être mobilisé en Guadeloupe et encore moins si cette aide correspond véritablement aux attentes et à la réalité du terrain. Malgré tout, 35 gendarmes mobiles supplémentaires devraient, a priori, dissuader un peu plus, les auteurs d’actes délictuels et criminels du secteur…

Source : France Antilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.