Redéploiement : policiers et gendarmes ont pris leurs nouveaux postes

Depuis dimanche minuit, l’ensemble de l’agglomération de Cergy-Pontoise est sous contrôle de la police alors que les gendarmes ont pris leurs fonctions à Persan et L’Isle-Adam.

Minuit pile, lundi, la patrouille Tn111 annonce son départ sur les ondes de la police. C’est la première patrouille quittant le commissariat de Jouy-le-Moutier, quelques secondes après le départ officiel des gendarmes. Depuis cet instant, la sécurité de l’ensemble de l’agglomération de Cergy-Pontoise est assurée par la police alors que les gendarmes ont pris leurs fonctions autour de Persan et L’Isle-Adam.

Ce redéploiement se fait sans fermeture de commissariat ou de gendarmerie. «Il n’y a aucun trou dans la sécurité, la contrainte a été uniquement matérielle», assurait Yann Bessette, commissaire de Persan vers 23h. Une mission est d’ailleurs encore en cours pour la dernière patrouille : quatre policiers assurent le renfort des pompiers pour un cas d’ivresse sur la voie publique.
Le déménagement avait été largement fait en avance, même les panneaux “Police nationale” et “Gendarmerie” avaient été changés dès vendredi.

«Pas de différence»

«C’est une page qui se tourne» pour Pascale Dubois, la directrice départementale de la Sécurité publique. «Les citoyens ne verront pas la différence» entre police et gendarmerie, prédit-elle.

Seul moment de tension de la soirée, à l’approche de l’heure fatidique, le basculement téléphonique qui doit permettre aux personnes composant le 17 de tomber au bon endroit. Le changement est prévu pour que les habitants de Puiseux tombent désormais sur les policiers et plus sur les gendarmes, mais tout dépend des opérateurs téléphoniques… Aucun test n’a pourtant été prévu à minuit pour s’assurer de la redirection des appels, les problèmes, s’il y en a, se géreront au fur et à mesure.

Source : La Gazette.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *