Recherché pour un drame familial, il se suicide à la vue des gendarmes

Un homme qui était recherché après un drame familial s’est suicidé, ce jeudi, après avoir croisé une patrouille de gendarmes.

L’homme de 29 ans était recherché après un drame familial mortel survenu dans l’Aube. Il s’est suicidé sur un parking de Côte-d’Or, ce jeudi 5 septembre. Originaire de Bar-sur-Aube, il s’est tiré une balle dans la tête après avoir croisé une patrouille de gendarmerie vers 14H40 alors qu’il circulait en voiture.

Son véhicule avait été signalé aux gendarmes après le drame survenu dans l’Aube et la patrouille a fait demi-tour en reconnaissant la voiture. Son conducteur s’est alors arrêté sur un parking où il s’est suicidé, selon la même source.

Selon le parquet de Troyes, qui est saisi de l’enquête, le fugitif avait tué une amie de son père et blessé grièvement le fils de celle-ci chez elle, à Ailleville (Aube) avant de fuir en voiture. Le mobile est encore indéterminé.

La femme est morte sur le coup, alors que son fils de 30 ans a été héliporté dans un état très grave au CHU de Reims. Son pronostic vital était fortement engagé jeudi soir. Selon une source proche du dossier, la femme a reçu une balle dans la nuque à bout portant, et le fils a été blessé à l’abdomen et au thorax.

Une lettre confuse du tireur a été retrouvée dans laquelle il explique ne pas avoir supporté la séparation entre son père et la femme, a laissé entendre la source proche du dossier.

L’alerte a été donnée par des voisins ayant entendu les détonations. De nombreux gendarmes avaient été dépêchés sur place.

L’autopsie des deux corps doit être pratiquée prochainement selon le parquet de Troyes, qui a confié l’enquête à la brigade de recherche de la gendarmerie de Reims.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *