Quinze voitures de luxe sur 120 interceptées par les gendarmes de Béthune et Saint-Omer

L’autoroute A26 a de nouveau été le théâtre d’une course folle ce dimanche 5 août. Cent-vingt bolides ont déboulé à la vitesse de la lumière pour un rallye, le Gumball 3000. Un des conducteurs a été flashé à 234 km/h et interpellé au péage de Setques.

B9716544054Z.1_20180806184709_000+GO0BQEU5D.1-0La Gumball réunit 120 coureurs au volant de bolides. En juin dernier, sept conducteurs de bolides britanniques avaient été interceptés par le peloton motorisé de l’A26. Photo illustration.

Les 120 coureurs d’une course de bolides entre Londres et Tokyo, appelée le Gumball 3000, et surnommée « la course des riches » (redécouvrez notre enquête sur le sujet), est passée par l’A26 dimanche 5 août. Mal leur en a pris. L’un d’eux qui circulait au volant d’une Rolls Royce immatriculée en Grande-Bretagne par le peloton motorisé de la gendarmerie de Saint-Omer. Il avait été flashé à 234 km/h.

 

Une enquête a été ouverte et le conducteur interpellé. Sa garde à vue a été levée ce lundi 6 août. Il va être poursuivi pour excès de vitesse. Mais la Rolls Royce n’a pas été saisie car l’homme interpellé affirmait «  ne pas être le propriétaire de la voiture de luxe ».

Quinze véhicules interceptés

D’autres conducteurs ont été interceptés par les militaires dimanche. Les pelotons motorisés de l’A26 basés à Boulogne-sur-Mer et Béthune, tout comme celui d’Arras sur l’A1 avaient été mis en alerte. Quatorze gendarmes étaient mobilisés par l’Escadron de sécurité routière de la gendarmerie. Au total, ce sont quinze véhicules qui ont été interceptés, neuf par le peloton de gendarmerie de Saint-Omer, et six par celui de Béthune. Les véhicules ont été flashés à des vitesses allant de 169 km/h à 234 km/h, un autre conducteur a même dépassé la barre des 200 km/h, flashé à 207 km/h.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.