Prisches : Ils s’amusent avec des engins de chantier, le maire alerte la gendarmerie

Le maire de Prisches a alerté les gendarmes ce week-end, alors que des individus ont semé une belle pagaille dans le village. Ils n’ont pas hésité à démonter du matériel de signalisation de chantier et d’autres barrières pour les abandonner sur la route.

Des panneaux de chantier ont été renversés puis abandonnés un peu partout dans le village.

Des panneaux de chantier ont été renversés puis abandonnés un peu partout dans le village.

Si c’était une plaisanterie, alors elle n’a pas du tout fait rire Jean-Claude Fovez le maire de Prisches. «  Imaginez une seconde si une voiture ou une moto était passée au même moment, ça aurait pu être grave  », s’emporte l’élu. Jean-Claude Fovez fait référence au capharnaüm provoqué ce week-end dans le village. Des individus se sont amusés à démonter les systèmes de barriérage permettant de signaler les travaux menés par le département sur la route de La Groise. Ils en ont semés un peu partout sur la chaussée. D’autres panneaux ont été renversés. «  Ils en ont même abandonné sur un rond-point  », se désole le maire. Enfin, les mystérieux fauteurs de troubles s’en sont également pris aux barrières de l’école et à des poubelles de la commune.

Résultat, Prisches offrait un bien triste visage. «  J’ai été appelé samedi matin vers 6 h 30, j’ai été sur les lieux pour constater  », ajoute Jean-Claude Fovez. Lequel n’a pas hésité à alerter les gendarmes de la compagnie d’Avesnes-sur-Helpe.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.