Prêt à faire des «conclusions très significatives» sur le Covid-19, un professeur tué par balles

1042962874_0 384 3077 2048_1000x0_80_0_1_d15030fbe2846e1cfc0f54d39c400f19© Sputnik . Pavel Lisitsyn

Tué par balles ce samedi 2 mai dans sa maison aux États-Unis, le professeur de l’université de Pittsburgh Bing Liu avait indiqué auparavant qu’il était sur le point de faire une annonce importante en ce qui concerne le mécanisme du Covid-19, fait savoir l’université dans un communiqué.

Un professeur de l’université de Pittsburgh qui était sur le point d’annoncer «des conclusions très significatives» concernant le Covid-19, selon son université, a été tué par balles ce week-end. Le meurtre a été suivi par le suicide de l’auteur de l’attaque, fait savoir la police américaine citée par CNN.

«Bing Liu était sur le point de faire des conclusions très significatives vers la compréhension des mécanismes cellulaires qui sont à la base de l’infection SARS-CoV-2 et la base cellulaire des complications qui suivent. Nous ferons un effort pour accomplir ce qu’il a commencé afin de rendre hommage à son excellence scientifique», indique le site de l’université.

Les premiers éléments

Selon les premiers éléments de l’enquête, le tueur, Hao Gu, 46 ans, a tiré sur sa victime. Ensuite, il est parti de la maison, s’est installé dans sa propre voiture et s’est suicidé, fait savoir le journal Pittsburgh Post-Gazette.

Assistant de recherche, le professeur Bing Liu a été trouvé dans sa maison ce samedi 2 mai avec des blessures par balles à la tête, au cou et au torse, selon le département de la police de Ross.

La police a précisé que les deux hommes se connaissaient avant cette rencontre tragique, sans toutefois donner de détails. Le mobile de ce meurtre et du suicide n’est pas connu pour l’heure, indique le média.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.